Mobilisation du foncier de l’Etat: 34 sites à Paris pour créer des logements sociaux

Mobilisation du foncier de l’Etat: 34 sites à Paris pour créer des logements sociaux
5 novembre 2012 admin1

L’Etat a prévu de céder 34 sites pour la construction de logements sociaux à Paris. A terme, 7200 appartements supplémentaires sont attendus.

Immeubles de bureaux, casernes, hôpitaux, friches ferroviaires… Trente-quatre sites parisiens, propriétés de l’Etat et de ses établissements publics, sont concernés par le projet de loi relatif à la mobilisation du foncier public.

Retoqué par le Conseil Constitutionnel le 24 octobre dernier, un nouveau projet de loi sera présenté par la ministre du logement, Cécile Duflot, au Parlement au mois de novembre. Le texte original prévoyait entre autres la cession à bas prix, voire gratuitement, de terrains pour la construction de logements sociaux.

L’objectif de la Mairie de Paris est que ces 34 sites soient réhabilités et transformés afin de créés 7200 logements. « Nous souhaitons des programmes mixtes avec 40% de logements sociaux ou très sociaux mais aussi des appartements à loyers maîtrisés ou en accession à la propriété. »

 Des projets qui ne démarreront pas avant quatre ans

Ces projets ne sortiront pas de terre avant quatre ans, voire plus selon les cas. Seule exception notable : la transformation de la caserne Reuilly-Diderot, dans le XIIe arrondissement, pourrait être terminée dès 2015. A l’inverse, le projet prévu sur le site du ministère de la Défense, boulevard Saint-Germain, ne démarrera pas avant la fin de la construction du futur Pentagone à la française, à Balard (XVe).

Cette manne d’appartements neufs devrait permettre de répondre en partie à la pénurie de logements qui sévit à Paris. « On recense chaque année 45000 nouveaux inscrits dans le fichier des demandeurs de logement et le taux de rotation est très faible », déplore l’adjoint au maire. En revanche, ces constructions « au rythme de 1500 nouveaux logements par an », ne devraient pas avoir d’incidence sur le marché de l’immobilier qui continue de flamber.

La liste par arrondissement

3e arrondissement :
Hôtel de la Garantie : 14, rue Perrée

4e arrondissement :
1 à 5 et 7 à 9, avenue Victoria

5e arrondissement :

9-11, rue Jussieu 1-3
rue Guy-de-la-Brosse
29, rue d’Ulm

6e arrondissement :

Hôtel de l’Artillerie : 1, place Saint Thomas d’Aquin

7e arrondissement :
231, boulevard Saint Germain
35-37, rue Saint Dominique
111-113, rue de Grenelle
1ter, avenue Lowendal
2-8, rue Bixio
Hôtel de Clermont : 69, rue de Varenne
Hôtel de Penthermont 35-37, rue de Bellechasse
104, rue de Grenelle

9e arrondissement :
Caserne Pépinière : 15-33, rue de Laborde
26bis, rue de Saint Pétersbourg
73, rue d’Amsterdam

10e arrondissement :
Hôpital Ferdinand Vidal : 200, rue du Faubourg Saint Denis

12e arrondissement :
42-44, rue de Lyon
Caserne de Reuilly : 20-20bis, rue de Reuilly
63-75, boulevard Diderot
77, avenue du Dr Arnold Netter

13e arrondissement :
Halle Freyssinet
64-66, boulevard de l’Hôpital
11-27, rue des Wallons
4, rue Jules Breton
Caserne Lourcine : 37, boulevard de Port Royal
1-9, rue de la Glacière

14e arrondissement :
Hôpital Saint Vincent de Paul : 72 à 86, avenue Denfert Rochereau
13-19, avenue du Maine
120, rue du Cherche Midi

15e arrondissement :
125-139, rue Croix Nivert
2-18, rue Charles Lecocq
17-23, rue Miollis
6-16, rue du Colonel Colonna
305, rue Lecourbe
40-54, rue Desnouettes
222-224, rue de la Croix Nivert
77-79, avenue Félix Faure
1-13, rue Jean Maridor

16e arrondissement :
Sainte Périne : 9-21, rue Chardon Lagache
Avenue de Versailles
41-57, rue Mirabeau
35, rue Saint Didier

18e arrondissement :
Entrepôt Ney : 1-15, boulevard Ney
Caserne Gley : 82-86, boulevard Ney
1-13, avenue de la Porte des Poissonniers

19e arrondissement :
Terrain préfecture de police : avenue de la porte de la Villette-Boulevard Mac Donald
2-6, rue de la Clôture
2-24, boulevard Mac Donald
Halle aux Cuirs : 16-22, rue de la Clôture

Informations Le Parisien

Partager
FacebookTwitterGoogle+Email