Le couvent des Cordeliers reprend vie

Le couvent des Cordeliers reprend vie
27 septembre 2011 admin1

 

 

 

L. Ambrosio, président de l’AFUL et V. Pacaut, représentant le député

 

Tout un symbole. Après de longs mois de rénovation, le couvent des Cordiers — situé 16 rue de Lattre-de-Tassigny à Autun — a été symboliquement inauguré samedi avec la mise en service de la fontaine au centre du cloître. Une restauration d’envergure née de la bonne volonté de 32 particuliers regroupés en association foncière urbaine libre. Tous animés par l’envie de redonner vie à ce patrimoine local, à seule fin de le proposer à la location selon le dispositif Malraux.

En présence d’une grande assemblée composée d’Autunois, d’élus, d’entrepreneurs et d’acquéreurs, Luciano Ambrosio, président de l’Aful, a souligné « le travail exemplaire accompli par l’ensemble des entreprises » ainsi que « la bonne volonté de la collectivité locale pour que ce projet voit le jour ». Et Rémy Rebeyrotte, maire d’Autun, de souligner un projet : « gagnant pour l’économie locale et en particulier celle du bâtiment. Gagnant pour l’investisseur et pour l’hôpital d’Autun au niveau sanitaire* mais aussi pour la Ville qui voit un patrimoine local, à deux doigts de tomber dans le péril, reprendre vie ».

* La mise en vente du couvent par le centre hospitalier d’Autun a permis de financer l’acquisition d’un scanner.

Le Journal de Saône et Loire

Partager
FacebookTwitterGoogle+Email